Le vieillir

 

 

"On peut être vieux à tout âge, voire à plusieurs reprises. " Judith Dupont in "Vieillir, Des analystes parlent" Ed. Eres. . 

 

 

L'âge n'est pas une maladie et vieillir c'est continuer de vivre.Toutefois, lorsque les années s'accumulent, peuvent également s'accumuler les deuils, les pertes, les renoncements qu'il faut dans certains cas, mettre en mots pour les comprendre et les surmonter. Par ailleurs, la dernière partie de sa vie peut aussi être le moment de se retourner sur son parcours : en tirer le fil conducteur, pour y trouver un sens. La rencontre avec un psychanalyste peut alors être l'occasion de ce précieux travail sur soi. 

 

 

Lorsque le vieillissement devient pathologique, d'autres formes de prise en charge peuvent être proposées.

- Pour la personne elle-même d'abord, car il est important que le sujet âgé puisse continuer de s'exprimer et d'être entendu, au-delà parfois des maladresses d'un langage verbal qui se défait, à travers un mode d'expression qui peut être déroutant pour son entourage. Un accompagnement thérapeutique lui permet alors d'être reconnu et accueilli en tant que sujet, de faire entendre ses angoisses et ses craintes par rapport à la maladie qui attaque ses capacités de penser et d'entrer en relation. Ma formation en Approche sensorielle m’aide à écouter ces patients au-delà des mots. 

- Pour l'entourage, ensuite car le conjoint, la famille, ceux que l'on désigne sous le terme "d'aidants familiaux", doivent pouvoir bénéficier de lieux pour dire leur épuisement, leur souffrance. Accompagner au quotidien est en effet une tâche éprouvante tant sur le plan physique que sur les plans émotionnels et psychologiques. 

 

Dans les maladies dégénératives de type Alzheimer, je travaille également en réseau avec des gériatres et des orthophonistes. 

 

 

 

 

L'entrée en maison de retraite

 

Les difficultés liées au vieillissement peuvent conduire  à l'évocation d'un changement de domicile pour entrer en résidence service ou en EHPAD (Établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes). Cette question peut être envisagée pour soi ou pour un proche. Je propose un cadre pour penser ce bouleversement, individuellement ou en famille.

Je vous invite à visiter le site que j'ai consacré à cette question : www.parlons-maison-de-retraite.fr

 
 

 

Contact

Isabelle Palacin

6 Square Albin Cachot

75013 PARIS

 

Vous pouvez me joindre au :

06 12 73 89 70

 

ou par mail:

contact@isabelle-palacin.fr

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Isabelle Palacin