Isabelle Palacin

Psychanalyste-thérapeute familiale et de couples,

membre adhérent praticien de la Société de Psychanalyse Freudienne,

membre fondateur de l’IWA-France (International Winnicott Association),

je vous accueille sur rendez-vous du lundi au samedi de 8h à 20h

 

 

Tél. 06 12 73 89 70

Adresse : 6 square Albin Cachot

75013 PARIS

M° Glacière.

 

 

Pourquoi la psychanalyse? 

 

« Le principe est le suivant : c'est le patient, et le patient seul qui détient les réponses. » Donald. W. Winnicott in Jeu et Réalité

 

De cette jolie citation de Winnicott, pédiatre et psychanalyste anglais du XXè siècle, découle pour moi le principe même d’une psychanalyse ou d'une psychothérapie d'inspiration psychanalytique : vous venez écouter ce que vous avez à vous dire et que vous n’entendez pas parce que

    - enfant, personne n’a eu foi en votre parole 

    - vous ne vous écoutez pas

    - vous ne savez pas que vous avez besoin de vous parler

    - la parole des autres a pour vous plus de poids que la vôtre

… , ou tout autre raison tenant à votre histoire personnelle.

 

La psychanalyse, cette technique inventée par Freud voilà plus d’un siècle, offre justement la possibilité de parler. Parler vrai. Sans les artifices et les faux semblants de la conversation sociale. Parler de soi, de ses rêves, de ses désirs, de ses peurs, de sa souffrance, de son anxiété, de ses troubles. 

La psychanalyse est au final un voyage, une passionnante aventure à la découverte de soi-même… « Là où « ça » était, « Je » est advenu », dit Freud. La fin d’une analyse est peut-être ce moment  où « Je » peut enfin parler en son nom propre, libéré de ce qui jusque là l’empêchait et l’encombrait. 

Qui que soit la personne que je reçois, quels que soient son âge, son parcours, sa demande, c'est principalement avec les outils de la psychanalyse que je l'écoute et l'accueille, même si, au fil du temps, ma curiosité m'a poussée à découvrir et expérimenter d'autres outils. 

i

 

 

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Isabelle Palacin